UA-78676576-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 août 2011

Pour les non internautes

Le temps passe, pour répondre aux attentes des personnes non internautes, elles recevront un courrier postal personnel et explicatif pour orienter correctement leurs besoins. 

Il est prévu de leur demander 4 enveloppes timbrées pour les tenir informées des activités de l'association.

Une fiche d'information sera placée dans le classeur des permanents à remettre à chaque adhésion d'une personne non internaute.

Surtout n'oubliez pas de remettre ce document sinon on perdra l'adhérent.

Merci aux compagn(es)ons en SEL de transmettre une dernière fois cette info à la personne qu'ils (elles) accompagnent.

04 avril 2011

Soirée pour les non-internautes le 18 avril

 Soirée des compagnons en SEL et des non-internautes !

Vous accompagnez une ou plusieurs personnes non internautes, vous êtes non internaute et votre compagnon en SEL vous a informé de ce rendez vous :

Venez nous rejoindre à la Maison des Services Publics

le lundi 18 avril de 18h30 à 20h !

La gestion des adhérents non-internautes reste encore assez confuse et pose des problèmes. Claudine vous présentera un autre fonctionnement pour accompagner les personnes non internautes. L’objectif est simple: trouver une marche à suivre claire, coordonnée et approuvée par tous.

Soyez présents pour que les échanges puissent bénéficier à tous de façon équitable.

Ah, oui, tout le monde est invité bien sûr, on sera tous potentiellement amenés à expliquer ce fonctionnement aux nouveaux pendant les permanences.

Cette soirée informative sera l'occasion de passer un bon moment ensemble !

N’hésitez pas à apporter une petite douceur pour égayer cette soirée… ce sera un apéro dinatoire façon auberge espagnole, c'est vous qui apportez tout ce qu'il faut, comme d'hab...

Et merci d'avance de votre chaleureuse participation

07 septembre 2009

Internaute ou pas ?

SELIMAR et ceux qui n'ont pas Internet…

 

Les personnes qui n'ont pas Internet sont-elles exclues du fonctionnement de SELIMAR ?

Qu'en est-il de l'intégration dans le SEL, des personnes qui n'ont pas accès à l'informatique, pour quelque raison que ce soit ?

 

Réponse de SELIMAR:

 

Comment imaginer qu'un principe qui se réclame de l'économie, de l'écologie, du recyclage de l'expérience et des biens, un principe de solidarité locale, puisse envisager d'exclure ceux qui, justement, auraient le plus intérêt à en bénéficier ?

Non, SELIMAR n'est pas réservé aux seuls Internautes !

Si l'informatique peut créer aujourd'hui une sorte d'isolement technologique, le fonctionnement de SELIMAR prévoit d'associer tous les adhérents non Internautes aux échanges, aux activités et aux décisions. Leur statut est le même que les autres, sauf, qu'ils sont accompagnés pour leurs annonces sur Internet.

Si l'organisation d'un tel fonctionnement n'est pas simple, c'est un effort indispensable qui peut modifier la destinée d'une association.

Pour exemple, deux des trois personnes à l'origine de la création de SELIMAR n'étaient pas informatisées. Deux d'entre elles étaient Rmistes. L'une d'entre elle à donné son nom à SELIMAR, aujourd'hui elle est partie sur Valence grossir les rangs de Vivantsel. La troisième est toujours non Internaute, et même si elle est peu présente physiquement, parce que ses proches ont besoin d'elle pour quelques temps encore, elle n'en reste pas moins, et par personne interposée, une source d'inspiration pour SELIMAR.

Si ces deux là n'avaient pas été là, SELIMAR n'existerait pas !

En regardant autour de nous, il y aurait bien d'autres exemples qui pourraient nous donner mauvaise conscience d'exclure du SEL des personnes pleines de richesses, à échanger ou à partager, et qui ne sont pas "connectées".

La connexion, c'est d'abord entre nous qu'elle doit se faire !

SELIMAR est encore un jeune Système d'échange local.

Avec ses excès et ses insuffisances.

Donnons lui le temps de s'organiser, laissons chez nos Internautes s'installer le réflexe de l'accompagnement. Laissons l'entraide, la solidarité, la coopération, prendre le pas sur l'intérêt, même si a priori, dans le Sel, l'intérêt est loin d'être un objectif.

Laissons lui encore du temps pour bien se coordonner. Peu à peu, en étant plus nombreux à participer au fonctionnement, les laissés pour compte seront davantage intégrés dans l'énergie des Internautes. Parce que chacun y mettra du sien.

L'une des clés essentielles est de ne pas tout attendre de l'autre, ou de SELIMAR...

Pas besoin d'avoir Internet pour être capable de penser aux autres, pour proposer des sorties, des rencontres spéciales, des "teufs spécial SELIMAR" !

Tout le monde peut proposer dans le SEL.

Il suffit de parler… tout simplement… ou de téléphone pour commencer.

Et si en plus, on n'a pas le téléphone, alors on vient… encore une fois… à la permanence !

Nous faisons le pari que, Internaute ou pas, les adhérents de SELIMAR sont tous dégourdis et qu'ils sauront bien trouver leur chemin !

Alors, Internaute ou pas,

Tous pareils, on participe !

Et plus on participe,

Plus on est dans le coup !

Euh… on peut faire aussi comme on a envie…